Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/clemibretagne/www/JDGL2018/config/ecran_securite.php on line 378
Le Marathon du Goncourt des lycéens dans les Vosges - Journal du Goncourt des lycéens 2018
bandeau site
Journal du Goncourt des lycéens 2018 Envoyez-nous vos contributions ici :
jdgdl2018@ac-rennes.fr

Le Marathon du Goncourt des lycéens dans les Vosges

samedi 20 octobre 2018Comité de rédaction

Sport et littérature font bon ménage au lycée Jules Ferry de St Dié !
Trois, deux, un à vos livres…Partez !

Le Goncourt a été lancé et la classe de 1eS1 s’est élancée dans ce grand marathon du livre à toute allure ! 27 participants sur la ligne de départ. Pas une page à perdre sur cette grande distance de 15 livres à lire en 8 semaines.
La difficulté du parcours est réelle : claquages, coups de chaleur ou encore collision entre lecteurs sont à craindre. Certains élèves se retrouvent avec de douloureuses crampes aux yeux et même parfois des douleurs aux articulations des doigts à force de tourner les pages.
Chaque élève doit alors se préparer physiquement et mentalement à cette épreuve pour pouvoir faire face à ses peurs et venir à bout de tous les livres, même les plus redoutables. Pour cela, ils peuvent compter sur le soutien de leurs professeurs et notamment de M. Roche, professeur d’EPS, qui leur a donné quelques conseils :
« Le plus important c’est qu’ils gardent en tête leur objectif. Il faut qu’ils s’échauffent avant chaque lancée, qu’ils se relèvent après chaque chute, qu’ils continuent à avancer, page après page et qu’ils n’oublient pas leur but ». Il leur recommande également de s’entraîner « tous les jours durant au minimum 1 heure pour permettre à leur corps de s’habituer à cette charge de travail et progresser rapidement ».
Quelques traînards n’ont encore lu qu’un seul livre quand d’autres en arrivent à leur 10ème ! Quel est leur secret ? Une alimentation équilibrée, des sucres lents et de l’eau, beaucoup d’eau ! Certains élèves recommandent de se vêtir d’un pyjama confortable et de faire une pause toutes les heures pour reposer ses yeux. D’autres ont recours au dopage : injection de figures de style pour de meilleures performances de lecture, addiction à la caféine… Mais c’est une question tabou dans cette discipline exigeante.
Une fois le rythme pris, la difficulté devient surmontable et les élèves prennent plaisir à parcourir ces 15 livres. Cette épreuve n’est pas finie et les 1eS1 résisteront coûte que coûte.
Alix, Gabriel, Coline, Cécilia, Juliette, Jeanne. 1eS1