Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/clemibretagne/www/JDGL2018/config/ecran_securite.php on line 378
"La vérité sort de la bouche du cheval", lu et vu par Elisa - Journal du Goncourt des lycéens 2018
bandeau site
Journal du Goncourt des lycéens 2019 Envoyez-nous vos contributions ici :
jdgdl2018@ac-rennes.fr

"La vérité sort de la bouche du cheval", lu et vu par Elisa

samedi 17 novembre 2018Comité de rédaction

Elisa du lycée Colbert de Thionville, nous a envoyé sa critique, l’une des dernières sans doute, pour conclure la rubrique "Vos lectures...vos impressions".

Jmiaa, prostituée de Casablanca a un esprit vif, parle librement du monde qui l’entoure : de son amoureux, ou encore, d’Halima, une collègue dépressive et de sa mère.
Chalida, dite « Bouche de cheval », une jeune réalisatrice, veut produire son premier film ; elle cherche une actrice…

Tout d’abord, ce qui est étonnant c’est le nombre incroyable de personnages, ils sont différents même s’ils vivent dans un milieu pauvre : il y a des policiers incompétents, des hommes brutaux, un garagiste fantaisiste, une hystérique d’immeuble et des prostituées. L’histoire de certaines filles est passionnante : on découvre qu’on ne naît pas prostituée, on le devient.
Jmiaa, elle, l’est devenue à cause de son ex-mari. Halima l’est devenue car, à ses yeux, elle doit se racheter d’une faute inexcusable. Puis il y a « Bouche de cheval » vue par Jmiaa. La réalisatrice est venue étudier et comprendre le milieu de la prostitution pour mieux en rendre compte dans son livre pour son film.
L’écriture de ce livre m’a frappée : elle a été claire et directe tout au long de l’histoire. C’est vrai, il s’agit bien d’une femme de pauvre condition à qui l’auteur donne la parole.
Forcément son langage est cru, clair et direct avec des familiarités et c’est ce qui donne de la consistance au récit mais aussi, c’est incroyable, une certaine poésie à celui-ci. Le caractère bien trempé du personnage principal, Jmiaa, fait d’elle une belle personne. La vérité sort de la bouche mais peut-être aussi du stylo de l’auteur, Meryem Alaoui ?

Pour conclure, ce roman propose une lecture fluide et l’histoire est passionnante.

Elisa, lycée Colbert de Thionville